Témoignages cours de yoga

Qui mieux que nos élèves pourront vous décrire Himayoga et les bienfaits du yoga ? Découvrez donc ce qu’ils en pensent à travers ces quelques témoignages.

 

Flore

Chère Céline,

Je souhaitais te remercier pour cette première année d’apprentissage du yoga à Himayoga.
J’ai été ravie de débuter le yoga Iyengar, d’en apprendre les bases de manière rigoureuse et d’en voir déjà les bénéfices au niveau de mon dos, de ma respiration et bientôt j’espère de ma souplesseJ’apprécie énormément la bienveillance des enseignants de l’école et l’énergie qui se dégage des cours.
Les cours tous niveaux de cet été m’ont permis de découvrir des pratiques différentes qui me rendent encore plus curieuse de ce que je vais apprendre cette année et les années qui suivent.
Merci pour tous les efforts que tu consacres à créer des programmes originaux qui ont vocation à nous aider chacun à trouver les clefs de notre bien être.
 

Philippe Lukacs, consultant en innovation

Il y a plus de 10 ans, j’ai partagé un sauna en Finlande avec un militant indien qui était très âgé. J’ai été stupéfait par la juvénilité de sa silhouette et la souplesse de son corps. Il pratiquait le yoga. 

Depuis, je tournais autour du yoga. Mais un médecin m’avait dit que pour mon dos, c’était déconseillé, donc j’avais crainte sur un plan physique. Et j’avais crainte que, sur un plan spirituel, cela se résume à  un « new age » pas crédible, voire “bébête”. Et puis, de toutes façons, compte tenu de ma raideur, je pensais que c’était de l’ordre du rêve utopique.

Fin août, j’ai eu la chance de rencontrer (en Finlande!) une pratiquante d’Hima Yoga, qui m’a fait entrevoir que la philosophie qui était derrière le yoga pouvait être extrêmement pertinente, m’a montré l’importance du yoga dans la vie, m’a expliqué que la méditation, ce n’était pas essayer de faire le vide dans sa tête (ce qui me paraissait impossible) et m’a recommandé ce studio.

L’on m’y a accueilli avec simplicité, gentillesse, en me rassurant tout de suite que mes raideurs n’étaient aucunement un obstacle.

Dès la première séance, j’ai senti que Céline était en équilibre entre les aspects physiques, rigoureux, et quelque chose de spirituel, mais évoqué avec légèreté et discrétion.

A la fin de la première séance, j’ai failli me mettre à pleurer d’émotion au moment où elle s’est mise à chanter doucement un mantra pour clore la séance.

Et, dès cette première séance, j’ai ressenti au sortir de celle-ci un calme particulier et une sorte d’énergie douce et légère.

Venir aux séances est devenu, immédiatement, un plaisir attendu. 

Je devrais dire, venir aux diverses séances, car une séance avec Céline, ce n’est pas pareil qu’une séance avec Valéria :   La diversité de l’équipe élargit la palette de ce qu’on reçoit à Hima Yoga.

Mais, toujours, il y a une extrême rigueur, un très grand équilibre, juste ce qu’il faut de mots, d’humour, et je suis toujours étonné de la qualité et de la précision de l’attention portée à chacun.

Je sens que je suis guidé au sens fort : Pris tel que je suis, là où j’en suis, et, avec douceur, aidé à aller à chaque fois juste un tout petit peu plus loin.

Depuis, en à peine quatre mois, les modifications se multiplient.

D’abord, tout simplement, c’est presque incroyable : ressentir sa verticalité quand on marche, et, en plus, en tirer plaisir ! 

Sentir une souplesse et amplitude de mouvement plus grandes.

Avoir moins envie de manger et commencer à retrouver une silhouette.

Commencer à être dans un état de calme intérieur, tel que celà apparaît même sur les traits du visage. 

Et commencer  à lire des textes de philosophie du yoga et à découvrir leur grande actualité et pertinence (*).

Et même, surprise, constater que la peau se transforme, qu’elle devient comme celle que l’on a au sortir d’un sauna (un sauna!).

Depuis plus de dix ans, je pratique un rituel : le grand bal annuel des autrichiens à Paris. Je sais que Samedi prochain  j’y valserai différemment : avec encore plus de gourmandise et de légèreté.

(*) Un sutra de Patanjali qui me parle particulièrement et me paraît d’une particulière pertinence aujourd’hui :

“Grâce à l’enquête sur soi, c’est l’atteinte de la divinité désirée. Grâce à l’orientation vers Dieu, la perfection de la concentration”

 

Tiphaine Scott de Martinville, coach et formateur

Imperceptiblement, bien plus que je ne l’aurai cru, le yoga entraîne mes pas vers une vie à mon image.
Au début, j’étais volage. Une séance par-ci par-là, au gré de faire ce peu. Mais j’ai tout de suite aimé la puissance des asanas, la profondeur du souffle, le corps qui se laisse découvrir. Cette trève de paix m’a fait revenir. Juste après, tout est si bon!…. Reconnectée du centre jusqu’au bout du bout des doigts, en axe avec l’authentique de Soi.
Je dois à Céline, à sa douce persuasion, à la délicatesse de ses encouragements, d’avoir fidélisé ma quête. Himayoga a été le cocon d’où j’ai bercé mes possibles. J’ai eu peur et j’ai été émerveillée, j’ai gagné des terres que je croyais perdues. Les voisins n’en ont rien su. Chaque tapis est une maison qui protège de l’un de l’autre. C’est l’énergie de l’ensemble qui pousse vers le ciel, au rythme d’une invocation au sage qui donna cet enseignement.
Longue vie à Hima Yoga. Je souhaite à chacun de retrouver ici l’immense espace de liberté niché à l’intérieur de Soi.
 

Sophie Watteaux, free-lance commerciale

Par hasard je suis tombée sur le flyer « d’Hima Yoga  » en décembre dernier et je cherchais justement un cours de yoga pensant que cela devrait être une aide dans mes souffrances du dos depuis presque 15 ans.

Je me décide donc d’aller tester un cours pour voir.

Lors de mon premier cours je découvre Céline et là, la magie a commencé pour moi.

Aussitôt je me suis sentie bien (le lieu avec cette belle photo macro de bambous), rassurée dans les mouvements que l’on me demandait de faire, à mon rythme et surveillée pour ne pas faire de travers une posture et me coincer quelquechose! (ma terreur). Tout en confiance, portée par la voix de Céline douce, pleine de Yin et de Yang qu’elle nous transmet.

En plus, je fais travailler ma mémoire sur des mots « nouveaux » que je ne les comprends pas au départ mais ils me donnent envie de faire un effort pour m’en souvenir car ils sont beaux (par exemple  » Utthita Trikonasana, Adho Mukha Svanasana, Sirsasana etc…)

Toute son équipe qui nous donne une vraie diversité dans les cours avec la personnalité de chacuns.

Le « pschitt » d’essence de lavande en fin de cours qui calme.

Bref quand je sors des cours  je me sens forte, grandie , heureuse et quand je pars en vacances je suis en manque!

Mais surtout je me rends compte à quel point cela est bénéfique pour mon corps et mon mental, que j’ai changé mes manières de me tenir sans difficultés, lâché les béquilles (osthéo, kiné, éthiopathe etc…), la seule douleur de stress qui était encore là de temps en temps: aujourd’hui disparue!

Que du bonheur dans un monde de stress.

J’ai eu de la chance il y a un an de ramasser ce flyer, merci à Céline et son équipe de nous apprendre  le yoga Iyengar. A mon tour de te souhaiter tous mes vœux pour cette nouvelle année, qu’elle t’apporte les meilleures choses.

 

Anissa Carmien, retraitée

« Tu es souple comme un verre de lampe ! ». C’était le qualificatif de mes enseignants depuis l’école primaire jusqu’à bien plus tard !!! Du coup, lorsque j’entends, quelque 50 ans plus tard…à mon sujet : « qu’est ce que tu es souple ! », c’est amusant non ? Hé oui ! Mon corps s’est assoupli avec l’âge ! C’est la magie du yoga !

Mère de famille de 3 enfants, un mari souvent en déplacement,  je travaillais en milieu hospitalier dans des conditions loin d’être idéales, ce n’était pas toujours facile de gérer tout ça! Il me fallait une bouffée d’air !

Je me suis inscrite à un cours de yoga il y a….un peu plus de 20ans pour essayer…Le yoga véhicule toutes sortes d’images.., j’ai découvert qu’on ne dormait pas (loin de là !), qu’on travaillait  toutes les parties du corps (des muscles dont je ne soupçonnais pas l’existence !). Ce cours était un temps pour moi, pendant lequel je pouvais me poser, apprendre à écouter mon corps, c’est devenu un rendez vous avec moi-même,  une bulle d’oxygène dans ma semaine

Petit à petit, je me suis rendue compte que j’étais plus calme, que  je prenais de plus en plus de recul par rapport à certaines situations, que je devenais de plus en plus gaie, positive. Etant plus sereine, les membres de ma famille en ont tous tiré un grand bénéfice, au fil du temps, ils se sont tous mis à la pratique du yoga, même mon petit fils de 3ans !

Depuis 4 ans, je suis les cours de Céline qui enseigne avec beaucoup de douceur et d’efficacité, le yoga Iyengar, une méthode très précise et rigoureuse, ce qui m’a incitée à continuer à pratiquer cette méthode. Grace à la pratique de postures ciblées et adaptées, quelques douleurs articulaires inhérentes à mon âge « dixit le corps médical », ne sont plus que de lointains souvenirs.

Merci Céline pour tout ce que tu m’as apporté.

 

Elisabeth Couque, chef Monteuse

Je pratique le yoga Iyengar depuis 23 ans de façon régulière. J’ai essayé par hasard un cours et j’ai trouvé ce que je cherchais dans une discipline physique. J’ai senti rapidement que cette pratique transformait mon corps, j’ai su plus tard qu’elle m’apportait également beaucoup mentalement. J’ignorais que le yoga pouvait être autre chose qu’une introspection, mollement

allongée sur le sol qui inévitablement se transformait en sieste .

J’ai toujours eu un corps souple, mais de ce fait j’étais molle un peu chamallow, et ce yoga m’a musclée, dynamisée, tonifiée, amincie,rapidement. J’en étais surprise car j’imaginais qu’il fallait en « suer » pour arriver à ces résultats. Or le déroulement d’un cours s’il est intense n’en est pas moins intériorisé, canalisé.

Je suis devenue « plus zen » et c’est ce qu’on attend tous du yoga… Mais je le suis devenue imperceptiblement, je suis devenue plus extérieure aux évènements. Je réagis moins vivement aux contrariétés et je suis plus positive qu’auparavant. Je suis devenue plus combative et sereine.

Mon corps réagit très bien aux agressions extérieures. Je suis rarement malade. Les médecins m’ont découvert une maladie auto-immune du rein il y a trois ans qui doit provoquer selon

eux des oedèmes (gonflements du corps par rétention d’eau, oedème pulmonaire ou cérébral au choix ou simultanément…). J’ai étonné mon néphrologue qui ne comprenait pas pourquoi

je ne ressemblais pas à Bibendum. Désolée de le décevoir, alors je l’ai quitté…

Je suis aujourd’hui en rémission et je suis certaine que la pratique du yoga y est pour beaucoup. La pratique aide l’énergie à circuler et apporte force au corps qui peut ainsi se défendre.

J’ai pratiqué également pendant mes deux grossesses et je n’ai jamais eu mal au dos, ni problème circulatoire ou autre. Je me suis sentie en forme et j’attendais avec impatience mes séances de yoga pendant lesquelles on m’installait dans des postures qui me procuraient comme à mes bébés un grand confort et une facilité à respirer que j’avais du mal à avoir avec mon gros ventre. Bébés yoga, bébés toniques m’avait-on dit ; j’ai pu le vérifier…

Aujourd’hui je pratique quotidiennement en général le matin et j’aborde la journée avec une grande énergie et un corps en forme, ce qui m’est indispensable car je travaille devant un

écran d’ordinateur qui ne me laisse pas beaucoup de loisir dans la journée pour bouger.

Je remercie tous les jours cette science, cet art, cette philosophie qui continuera à m’apporter tout au long de ma vie bien-être, connaissance et joie.

 

Pierre Demortain, Ingénieur Cadre

Le Yoga correspond pour moi à un besoin de meilleure compréhension du lien corps-esprit : trop souvent dans notre quotidien, nous faisons subir à notre corps beaucoup de choses plus ou moins conscientes (stress, fatigue, douleurs, mauvaises habitudes…).

Ayant un quotidien très chargé en contraintes, je voulais « reprendre la main » pour retrouver une certain équilibre.

La conscience du souffle, un ressenti musculaire affiné, un certain calme intérieur, une faculté de détente retrouvée se combinent ainsi peu à peu et me donnent une force réelle au travers de cette nouvelle relation d’harmonie à double sens avec mon corps.

Hima Yoga, et la pratique du yoga iyengar, c’est à dire une forme de yoga plutôt dynamique a rapidement su apporter des réponses à ces questionnements.

 

Pascale Joseph, Traductrice

Chère Céline,

voilà 3 ans que j’ai franchi les portes d’Amala, devenu depuis Himayoga. Dès le premier cours, j’ai resenti l’envie de pratiquer régulièrement le Yoga. Six mois plus tard, j’arrêtais de fumer (je n’ai pas encore rechuté). En plus des nombreux bienfaits de cette pratique, il y a aussi un vrai plaisir à venir suivre les cours chez toi. Merci…et encore!

 

Martine, avocate

« A travers le yoga, Céline m’a appris comment intégrer le bien-être dans ma vie quotidienne. Elle maîtrise totalement son sujet et montre une qualité humaine profonde. C’est un plaisir de prendre des cours à Hima Yoga et j’attends avec impatience ce moment, où j’arrive à me détendre complètement.»

 

Laurent, directeur de banque

« Le yoga a changé ma vie ! Plus d’équilibre nerveux, une meilleure santé, une meilleure récupération après de longues journées… Je suis reconnaissant non seulement envers le yoga, mais aussi envers Céline, qui sait à merveille transmettre son art ! »

 

Yasmina, étudiante

« J’ai commencé le yoga aux Etats-Unis et quel plaisir de retrouver à Paris une telle qualité de cours ! Merci à toute l’équipe d’Hima Yoga, pour sa bonne humeur, son enthousiasme et son professionnalisme ! »

Praesent non dolor massa tristique neque. ipsum